Yoga

Yoga nidra – la conscience du Soi

Yoga nidra, des termes qui, pour moi, n’évoquaient rien de plus qu’une sorte de yoga parmi bien d’autres lors de mes recherches à propos de cette discipline. C’est en parcourant les lignes d’un article sur le yoga nidra dans le magazine Yoga Journal France que je me suis intéressée de plus près à celui-ci. Et j’ai fait une découverte magnifique, non seulement pour mon corps mais également et surtout pour mon esprit.

Savasana ou posture du cadavre, posture en yoga nidra
Savasana ou posture du cadavre, la posture à adopter dans la pratique du yoga nidra

Yoga nidra, qu’est-ce ?

Le yoga nidra est une forme de méditation et une technique de relaxation profonde qui “travaille” sur quatre aspects de notre être. Il y a l’aspect physique, l’aspect mental, l’aspect émotionnel et l’aspect spirituel. Il permet de prendre conscience de son corps et d’acquérir la conscience du Soi et de son être intérieur. Pour une signification plus approfondie sur le yoga nidra, je vous invite à consulter le site Yogapedia (après la lecture de mon article, bien entendu hi hi)

Yoga nidra, pour qui et/ou pour quoi ?

Le yoga nidra peut être pratiqué par toute personne désirant “se retrouver” – ou retrouver son intériorité.  Egalement par tout individu souhaitant acquérir une paix intérieure et une plus grande sérénité dans sa vie quotidienne.
On ne rumine plus sur tout ce qui est supposé comme négatif. On a plus de distances par rapport aux événements qui nous arrivent dans la vie. Ce qui permet un meilleur discernement et un meilleur jugement sur les décisions à prendre.
Le yoga nidra permet de savoir apprécier le moment présent, et ainsi de vivre pleinement chaque instant de sa vie.

Egalement appelée “yoga du sommeil”,  le yoga nidra est préconisé pour les personnes qui ont des problèmes à s’endormir ou qui, souvent réveillées dans la nuit, ont du mal à retrouver le sommeil. Ces problèmes peuvent être pathologiques ou sont simplement la conséquence d’un trop-plein de stress et d’angoisses*.

Yoga nidra, comment ?

Le yoga nidra ne nécessite aucun effort physique, c’est le yoga du repos. En revanche, il se pratique toujours accompagné d’une voix calme et rassurante, celui d’un instructeur. Car le yoga nidra est une technique de relaxation et de méditation guidée. Pour ma part, je suis abonnée à la chaîne Youtube d’un conteur de méditation et professeur de yoga qui s’appelle Vivre sans stress – Cédric Michel. Mais il y en a bien d’autres. A vous de trouver l’instructeur qui vous convient le mieux.
La séance se réalise allongé sur le tapis de yoga ou sur le lit, en savasana ou “posture du cadavre”. Posture allongée sur le dos, les bras le long du corps écartés de celui-ci de quelques centimètres, paumes vers le haut. Les pieds sont également légèrement écartés.

Personnellement, je préfère pratiquer le yoga nidra sur mon tapis de yoga car le support est ferme et permet un alignement correct du corps. Mais pour tout dire, je ne l’ai jamais pratiqué sur le lit. D’une, comme je fais mes séances de yoga le matin après le réveil, pas pratique quand son conjoint dort encore à poings fermés. Et là chut, éviter de faire du bruit ni trop de mouvements pour éviter de le réveiller. De deux, même si le matelas est ferme, il n’assure pas forcément le bon alignement du corps. Et enfin de trois, il y a un gros risque de s’endormir tout simplement. Et ce n’est pas l’objectif sur le moment de la pratique hi hi. Après la séance, oui ! On pourra s’endormir en toute quiétude.

Pour ceux qui pratiquent une séance de yoga nidra dans le but principal de pouvoir bien dormir ou de se rendormir, le lit sera forcément le meilleur endroit pour ne pas avoir à se déplacer par la suite.

Yoga nidra, les étapes

Une séance de yoga nidra dure généralement entre 30 minutes et 1 heure 30.

Elle se répartit en plusieurs étapes dont le premier moment, où on s’allonge sur le dos pour se retrouver à l’aise et se débarrasser des tensions dans le corps.
On prend conscience de notre souffle – l’inspiration et l’expiration. Ensuite, on formule une intention**, ou en sanskrit sankalpa, à ancrer sur la pratique. C’est une intention qui sera aussi celle à appliquer pour le reste de la journée. Puis, viennent la concentration sur les bruits qui nous environnent, la circulation de la conscience sur chaque petite partie de notre corps pour aboutir à toute sa partie, le rappel à nos sensations. Et enfin, on fait des visualisations (une bougie allumée, le désert, une forêt…).

Vers la fin de la séance, on se rappelle l’intention formulée au départ de la séance. Pour terminer, on “réveille” petit à petit notre corps qui est resté totalement immobile pour revenir à la réalité du monde extérieur.

Tout le long de la séance, la voix du professeur de yoga nous guide sur chaque étape à réaliser.

Pour ma part, je suis plus dans la pratique d’une demi-heure / trois quart d’heure par restriction de temps. La séance la plus longue que j’ai pu faire était de une heure. Et plutôt le week-end car là je n’ai pas trop à me soucier des horaires.

Yoga nidra, mon impression

D’emblée, je dois dire que la pratique du yoga nidra, sans avoir encore entièrement “transformé” ma vie a été une belle découverte. Et j’éprouve une grande gratitude pour l’avoir rencontré sur mon chemin.

J’avais noté sur mon carnet de bord de yoga que j’avais effectué ma première séance de yoga nidra le lundi 23 octobre 2017. Oui, cela ne fait guère que trois mois et douze jours. Mais l’idée de vivre de nouvelles expériences sur la conscience du Soi. Encore et encore, me retrouver sur mon tapis de yoga m’exalte à chaque fois.

Chaque séance est pour moi une nouvelle expérience. Et alors même que les étapes sont toujours identiques à chaque pratique, au fur et à mesure je pourrais être lassée.  Et en fait, étonnamment, non. Nous avons en nous beaucoup de choses – de belles choses – enfouies en nous à explorer. Rien que de prendre conscience de chaque partie de son corps – qu’on oublie bien souvent, hélas – est déjà une chose magnifique. Mais, ces choses peuvent également être des traumatismes dissimulés – en tout état de conscience ou non – et elles pourraient être libérées pour nous faire avancer.

Renouvellement et vivification

A la sortie de chaque séance, on se sent réellement renouvelé. Le poids de la fatigue a disparu, en tout cas, telle est ma sensation. Fatigue physique mais également mental et émotionnel. On se sent plus léger. Et on sort de là beaucoup plus serein, prêt à affronter les engagements pris pour la journée.

Oui, l’exploration de notre intériorité est un voyage passionnant ! Et que méritons-nous de mieux que de connaître notre Soi intérieur pour notre bien-être ? Un bien-être qu’on pourra également transmettre aux personnes qui nous entourent et qui veulent bien le recevoir.

Namasté

* A ce sujet, je vous invite à aller voir sur le site du magazine Yoga Journal France en faisant une recherche “yoga nidra”, le thème étant traité dans plusieurs articles.
** Intention : il s’agit d’une résolution ou d’un voeu ou encore d’une attention spécifique. On la développe pour créer un changement en notre être. Elle peut également être une manière d’agir dans notre interaction avec les autres.  

2 Comments

  • Leti

    Salut alina je n’avais jamais entendu parler de ce yoga. Je suis certaine que pour moi ..Je ne pourrais pas faire plus de 20 minutes sans m’endormir… Je dois être trop zen hahha

    Reply

Leave a Reply