Yoga

Yoga débutant – mon défi J21 au J31

Me voici dans la dernière partie de mon défi yoga débutant avec Kino MacGregor – One Month Beginner Yoga Challenge. Comme prévu, les séances de yoga présentées dans cette ultime ligne droite étaient vraiment dures. Voyons comment je m’en suis sortie ! 🙂

Défi yoga débutant postures de yoga kinoyoga ashtanga yoga
Défi yoga débutant – J21 au J29

Mes séances de défi yoga du J21 au J31

J21 Défi yoga débutant – 08 novembre 2017

La planche pour des épaules robustes. Pas de nom en sanskrit pour cette posture et ses variations. Il s’agit ici de renforcer les épaules en particulier, et le reste du corps en général. Mais au-delà de ça, et je cite Kino : « Dans le yoga, la leçon de force n’est jamais sur la force brute ; au contraire, la leçon de force est de développer la force mentale pour ne jamais abandonner. »

Mon expérience : j’ai beaucoup apprécié ce cours de yoga. La séance s’était bien déroulée jusqu’à ce que j’exécute la planche élevée latérale où j’ai eu une perte d’équilibre à deux reprises. Par la suite, au moment de réaliser la planche latérale par terre, j’ai réalisé que c’était vraiment dur à tenir, plus que je ne l’imaginais. Encore une fois, ma lacune s’était révélée : manque d’équilibre. 
Ajouter à cela la fatigue car ces postures se passaient vers la fin de la séance. En résumé, très bonne séance mais j’ai encore besoin de m’affermir en force et en équilibre.

J22 Défi yoga débutant – 09 novembre 2017

Un esprit fort et une âme calme dans la posture du Guerrier III – ou bien Virabhadrasana III en sanskrit. Cette posture intense nous défie sur l’équilibre, la souplesse, l’endurance et la force.

Mon expérience : je connaissais déjà cette posture du guerrier III et habituellement, je ne m’en sors pas trop mal. Et pourtant, durant la séance, il semble que je n’ai pas réussi à garder la stabilité exigée au niveau de l’ensemble du corps. Peut-être que je l’avais un peu sous-estimé. La morale à en tirer : toujours rester humble et garder en tête que rien n’est jamais gagné. Chaque posture doit toujours être une reconquête.

10 novembre 2017 – pause, je sentais mon corps fatigué car les derniers jours étaient intenses pour moi. Peut-être aussi avais-je fait quelques mouvements inadéquats, notamment au niveau du cervical. Je dois accuser le coup par rapport à la posture de la charrue. Dans tous les cas, je me suis rappelé ce que les profs de yoga rappellent plus que souvent pendant les cours de yoga : il faut être à l’écoute de son corps.
Ce jour, j’ai juste décidé de pratiquer 40 minutes de séance de relaxation – yoga nidra avec Cédric Michel – Vivre sans stress . Et il faut dire que ça m’a fait beaucoup de bien.

J23 Défi yoga débutant – 13 novembre 2017

Aime ton corps avec une posture de demi-torsion assise- ou bien Ardha Matsyendrasana en sanskrit. C’est une posture qui étire et favorise la souplesse de la colonne vertébrale, et tonifie les organes abdominaux. Cet asana est recommandé pour les troubles menstruels (ah, ainsi très bien pour moi !)
Ardha Matsyendrasana stimule le chakra manipura – plexus solaire – qui régit l’estime de soi, la volonté et l’autodiscipline.

Mon impression : j’ai beaucoup aimé cette séance car elle présente des postures qui, effectivement font du bien au corps mais aussi à l’esprit. De nombreuses postures d’étirement que je n’ai pas trouvées trop dures malgré mon manque de souplesse (oui toujours…).

J24 Défi yoga débutant – 14 novembre 2017

Etre courageux dans les « backbends » – flexions arrières, ouverture du bas du dos et du plexus solaire. Dans cette séance, on travaille la posture du chameau ou bien Ustrasana en sanskrit. Cette posture permet de détendre l’esprit et de trouver calme et équilibre.

Mon impression : ayant déjà pratiqué cette posture à quelques reprises, j’ai eu du plaisir à la pratiquer à nouveau. Plus de plaisir, d’autant plus que les explications sont plus concises et que j’ai pu découvrir plusieurs variantes pour mon niveau de débutant et pour niveau avancé.

J25 Défi yoga débutant – 15 novembre 2017

La posture du croissant de lune – ou bien Anjaneyasana en sanskrit. Cette posture de fente débloque les hanches et le psoas. Elle est recommandée pour soulager la sciatique. Tant au niveau physique qu’émotionnel, la posture du croissant de lune améliore l’équilibre, la stabilité et la concentration.

Mon impression : très bonne séance pour moi. En milieu de parcours, j’ai senti les cuisses et les jambes en feu dans un exercice où il fallait faire une série de fentes. Ouf ! Mais super, j’ai tenu jusqu’au bout ! 
En complément de cette posture, Kino a présenté la posture du danseur, ou bien Natarajasana en sanskrit, dans sa version la plus simple. Une posture qui demande équilibre et concentration puisqu’elle impose d’être debout sur une seule jambe et de tenir en arc l’autre jambe avec la main du même côté, vers le haut. C’était une bonne nouvelle expérience.

16 novembre – 21 novembre 2017
Repos obligatoire pour cause de menstruations. Ah, pour nous les femmes…
En guise de pratique journalière, je me livre entre séances de yoga nidra et séances de yoga pour la nuque, les épaules et le dos. Du mal pour un bien, j’en avais bien besoin car, je le dis encore une fois, les séances de ce défi sont vraiment intenses pour moi.

J26 Défi yoga débutant – 22 novembre 2017

Posture de la planche inversée – ou bien Purvottanasana en sanskrit. Cette posture ouvre la poitrine. Elle active le chakra manipula – plexus solaire – et le chakra sahasrara – sommet de la tête – pour augmenter la conscience et la vitalité supérieures. La pratique de la planche inversée nous place dans une posture d’ouverture spirituelle et de réceptivité au niveau du coeur.

Mon impression : très belle séance de défi. Je n’ai pas rencontré de difficulté particulière à part le fait que mon niveau ne me permet pas de réaliser certaines postures dans leur forme exigée. Mais, rien de grave ! Petit à petit et au fur et à mesure de la pratique, je sais qu’un jour j’y parviendrai.
J’ai beaucoup aimé les mots de Kino vers la fin de la séance, le temps de la relaxation. Elle dit :

« Vis ce moment en accordant le corps avec l’âme, garde l’esprit calme et harmonieux, reste dans la sérénité. Place ta main sur le coeur un instant et ressens juste cet espace tranquille, ce contact à l’intérieur de toi. »

J27 Défi yoga débutant – 23 novembre 2017

La posture de la pince – ou bien Paschimottanasana en sanskrit. C’est une posture d’étirement qui aide à apaiser l’esprit ainsi que le système nerveux.

Mon impression : la posture de la pince est une posture qui n’est pas facile à réaliser pour un débutant, encore moins lorsque la souplesse n’est pas au rendez-vous. Pour ma part, j’ai fait usage de la sangle en tant que débutant. Dur dur, j’ai senti les efforts à fournir dans les muscles des cuisses, des jambes et dans les pieds. Et je n’ai pas réussi à faire correctement la dernière posture qui consistait à rouler en boule d’arrière en avant. Ce sera pour une prochaine fois ! La leçon tirée : patience, toujours avoir de la patience. Et en attendant, pratiquer, encore et encore.

J28 Défi yoga débutant – 24 novembre 2017

Conquiert le poirier et deviens fort. La posture principale dans cette séance est de réaliser le poirier en tripode.

Mon impression : je n’ai pas réussi ma posture dans cette séance car pas assez de force dans les épaules. Je me suis même fait une petite « blessure » au niveau du muscle près de l’omoplate gauche. Mais ce n’est pas grave, il faudra ré-essayer, encore et encore.
Ma consolation : dans l’enchaînement, il y avait la posture du corbeau. Et cette fois-ci j’ai réussi à tenir un peu plus longtemps, peut-être cinq ou six secondes. J’ai gagné un peu en stabilité dans les bras, ce qui m’a permis cette petite performance.
Tout est possible, il est juste question de persévérance et de patience.

(26 novembre : comme je ne pouvais pas rester sur cet échec, j’ai essayé de refaire le poirier en tripode et j’ai réussi ! Yay ! Quelle fierté ! Certes, ma posture n’était pas tout à fait parfaite, et je n’ai tenu que cinq secondes mais j’ai réussi à soulever les deux jambes et à les placer sur les bras !)

J29 Défi yoga débutant – 25 novembre 2017

La posture ludique du dauphin – ou bien Ardha Pincha Mayurasana en sanskrit – pour des épaules robustes. Cette posture de légère inversion est considérée comme une posture relaxante et apaisante.

Mon impression : ouf, une séance encore plus dur qu’hier ! A la fin de ce défi yoga, j’avais les avant-bras, les bras et les épaules en coton. Quant à la posture du dauphin, s’il fallait faire quatre fois la séquence, je n’ai pu en faire que 2 car j’étais déjà bien fatiguée par l’échauffement et la préparation. Pour le côté relaxant et apaisant comme indiqué plus haut, il va falloir revenir ! Ha ha
Après la séance, je me suis accordée une séance de relaxation avec la pratique du yoga nidra avec Cédric Michel. Comme ça fait du bien !

J30 Défi yoga débutant – novembre 2017

Débutant ashtanga yoga flow. Cette avant-dernière séance du défi yoga débutant présente la pratique du yoga ashtanga dans sa série intégrale et qui se réalise de façon quotidienne.

Mon impression : comme il s’agit d’une séance dynamique, bien entendu, j’ai eu un peu de mal à faire la pratique correctement. Il a fallu que je mette la vidéo sur pause à trois reprises – peut-être quatre – pour suivre. Mais maintenant que je connais toutes les postures, cela n’a pas été non plus la galère.
Cela dit, je suis heureuse d’avoir réussi même avec les « pauses contraintes ».

J31 Défi yoga débutant – novembre 2017

Laisse tout aller, détends-toi !

Cette dernière séance est un petit bilan de ce qui a été réalisé durant ces 30 jours de défi et présente un cours avec des postures de relaxation. Une dernière séance très à propos et très bénéfique après ces journées intenses de pratique. Oui, je sens encore quelques courbatures ! Hi hi

Mon impression générale sur ce « One Month Beginner Yoga Challenge »

Même si je n’ai pas pu réaliser le défi tous les jours et en un mois comme le titre l’indique – un mois de défi yoga débutant -, je suis fière d’avoir réalisé toutes les séances. Fière d’être allée jusqu’au bout. 
Ce fût une aventure pleine de découverte, de l’ashtanga yoga mais aussi de moi-même. Une aventure pleine de surprises où je m’étais vue me surpasser. Un parcours où j’ai aussi pris conscience de mes limites. Une aventure d’apprentissage également : sur la patience et la persévérance, sur le respect du corps, de l’âme et de l’esprit, sur la bienveillance de soi.

N.B. Pour les définitions et les explications sur les postures, j’ai tiré des informations depuis le site Yogapedia

2 Comments

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.