Ecriture

Écouter le monde – fenêtres ouvertes

Ecouter le monde, les fenêtres ouvertes. Avez-vous déjà pris le temps, une fois, de vous installer sur le rebord de votre fenêtre et d’être attentif aux bruits qui vous entouraient ?  C’est ce que propose Faly Stachak dans cet exercice d’écriture créative, inspiré par le titre d’un poème de Victor Hugo – “Fenêtres ouvertes”.

fenêtres ouvertes arbres ville port mer ciel bleu
Fenêtres ouvertes sur une ville et un port (Crédit photo : Pixabay / kirkandmimi)

Ecrire… ça m’a manqué d’écrire.

Cela fait plus d’un mois que je n’avais pas pris mon crayon et mon cahier pour écrire. Non par flemme, ni par paresse (enfin, oui peut-être un tout petit peu…). Mais comme toujours, le temps me manque. On place les priorités sur certaines choses. Quelques fois, des priorités qui en réalité ne sont que des obligations. Et rien d’autre.
La personne humaine n’est jamais exempte de devoirs. On a presque envie de tout lâcher et de ne plus rien considérer. Mais on reste une personne de raison. On pense aux conséquences.

Aaaah la vie. On dit qu’on se la complique. Et que pourtant, elle est facile. Non mais en vrai, c’est qu’elle est complexe, la vie. On ne peut pas “s’en foutre” des choses. Sauf si on n’est que responsable de soi-même. Et encore. Il y a notre conscience qui nous tient.

Enfin, voilà, j’ai un peu délaissé mes exercices d’écriture mais je me rassure en disant que, à côté de ça, j’ai réalisé certaines actions nécessaires et qui devaient passer avant. Et par ce fait même, je vous ai délaissé un peu, également. Vous qui me lisez de façon régulière. Peut-être pas très nombreux mais je suis déjà réconfortée lorsque je vois que quelqu’un m’a lue. Et que peut-être j’ai partagé quelque chose d’utile.

Allez, assez parlé.
Je passe à mon exercice d’écriture avec comme consigne de Faly Stachak d’avoir “la fenêtre ouverte, de fermer les yeux et d’écouter le monde qui entre jusqu’à moi. D’écrire mon voyage, ma pensée qui vagabonde à la vie qui s’entend là, au-dehors.”

Chrono !

“Fenêtres ouvertes” – mon écriture créative

J’entends des battements.
Ceux de mon coeur dans le silence du matin.

Puis, le tintamarre des oiseaux.
Des hirondelles tridulent tout près.
Quelques mouettes crient plus loin.
Un hibou hulule par ici.
Un groupe de merles bavardent par là.

Au loin sur le port , un bateau sonne la sirène du départ.
Boucan, bruits de moteur. Une voiture, une moto.

En bas de la rue, chahut, des voix d’hommes qui échangent.
Frottements. le garçon du café voisin passe le balai sur la terrasse.
Chocs d’une chaise contre les pieds de la table en fer forgé.

Le claquement d’une porte par ici.
Le fracas d’une fenêtre par là.
Courant d’air…

Brouhaha dans la ruelle du marché.
Chuchotements et cris s’emmêlent.

Grincement d’une grue dans le lointain.

Clapotis des vagues.
Murmures de la mer.

Les rumeurs de la ville qui se réveille.

20 minutes. Fin du temps imparti !

Fenêtres ouvertes – mon impression

Un voyage à travers l’ouïe qui était agréable, même si certains sons étaient plus appréciables que d’autres. Il est certain que je préfère les chants des oiseaux à la pétarade d’une moto. Mais il ne faut négliger aucun bruit.
N’est-ce pas après le bruit qu’on apprécie le silence ? Et il en est de même pour bien des aspects de la vie.

En tout cas, ce voyage à travers les bruits et sur les sensations à partir d’une fenêtre ouverte était une jolie découverte. Tout cela semble des petits riens, mais c’est une partie de ce qui fait notre vie en fait.

Et comme je l’avais demandé au tout début de mon texte, vous arrive-t-il de vous poser et d’écouter ce qui vous environne ?

8 Comments

  • Leti Pradas Callegari

    Salut, ça va? Effectivement, je me demandais où tu étais… Je « n’écoute pas  » sinon je regarde ce qui se passe souvent à la fenêtre, c’est un de mes endroits préféré de chez moi. J’aime regarder ce qu’il se passe et je me surprends assez souvent de m’imaginer ce que les gens se disent ou vont faire.

    Reply
    • AlinaRakotosonBabelon

      Salut Leti, oui très bien merci 🙂 juste un peu débordée…
      Oui, très intéressant aussi de prendre le temps de regarder et d’observer. On peut se laisser à des tas d’imaginations à partir du visu et c’est parfois assez inspirant.

      Reply
  • Tinasoa RABENARIVO

    Bonjour…c’est ma première lecture de vos œuvres après notre rencontre d’aujourd’hui.
    Vous êtes très douée.
    Ça m’arrive souvent d’ »écouter le monde à travers la fenêtre » comme vous dîtes.Je le fais surtout pour m’évader de la routine de la vie,de faire une pause quoi!
    Je contemple la beauté de ce qui m’entoure,que la difficulté de la vie ne me laisse pas m’en apercevoir dans les jours normaux.
    Je me rends compte alors , en regardant les lumières et les fenêtres des chambres alentours, que des gens vivent autour de moi….occupés,tourmentés,heureux ou tristes,célébrant une naissance ou pleurant une mort….tant de choses qui méritent une réflexion,une prière ou même une pensée….
    Puis j’envoie mon imagination dans le ciel pour retrouver ma famille qui est loin…très loin,mais partageant ce même toit de ciel… j’imagine ce qu’ils font,et me demande s’ils savent qu’à ce moment je pense à eux.

    Reply
    • AlinaRakotosonBabelon

      Bonsoir Tixy
      Je te remercie pour ta lecture. C’est un plaisir de te lire, et c’est waouh ! Quelle profondeur dans tes mots et dans tes pensées.
      En effet, nous ne prenons pas assez conscience de ce qui nous entoure, et c’est toujours comme une révélation quand on s’en rend compte, que le monde est “riche”. Et c’est ça qui est beau…
      Oui, sans nul doute ta famille sait que tu penses à elle. C’est la force des retours de pensées. Elle est puissante.

      Reply
      • Tinasoa RABENARIVO

        Merci…mais je suis encore loin d’égaler votre talent.
        Vous avez tout à fait raison.Tout le monde devrait se rendre compte de cette ”richesse”.Et je suis sûr que vos écritures est déjà un grand pas pour ça.
        Encore merci pour votre réponse.

        Reply
        • AlinaRakotosonBabelon

          Tinasoa, c’est un plaisir ! Et merci beaucoup pour ces mots, je suis touchée.
          A bientôt pour d’autres échanges.

  • Marie-Laure

    J’adore, Alina tu écris vraiment très bien ! C’est chouette d’écouter, cela permet de se concentrer sur autre chose que sur sa “rumination” personnelle <3 Bravo Alina

    Reply
    • AlinaRakotosonBabelon

      Merci beaucoup Marie-Laure
      Oui, c’est tout à fait ça, écouter nous permet de cesser de ruminer un temps. ❤

      Reply

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :