Ecriture

Argile, l’élément terre élémentaire de beauté

L’élément terre, élémentaire. La nature restera encore une bonne source d’inspiration pour l’exercice d’écriture créative de ce jour. Et quoi de mieux sinon choisir une substance liée à la terre. Pour l’utiliser souvent, j’ai choisi l’élément “argile” comme sujet de mon texte narratif.

argile, élément terre, terre de beauté
Argile, terre de beauté, tu te craquelles… (Crédit photo : Pixabay / Gregroose)

Je commence à “revivre”. Le printemps est là désormais. Depuis quatre jours, la température minimale daigne enfin ne plus descendre au-dessous de 10 degrés. Le chauffage ne devient plus indispensable mais il reste encore dans un coin, prêt à resservir au cas où. Comme on dit habituellement : “en avril, ne te découvre pas d’un fil”. D’ailleurs, je me prépare déjà psychologiquement à vivre les prochains jours sous un ciel plus ou moins maussade. Madame météo prévoie des journées pluvieuses toute la semaine prochaine. Pas de grosses pluies ni orages, mais quand même. Allons, ce n’est pas grave. Ce seront sans doute les dernières de la saison pour que les nappes phréatiques soient bien emplies. En prévision des prochains mois qui risquent bien de promettre une sécheresse imprévisible.

L’élément terre : il était une feuille

Ce matin, le ciel est voilé puis est venu le soleil. Je contemple de mon mieux cette belle clarté sachant qu’elle ne durerait pas. Le temps que je passe sur mon tapis de yoga pour mon rituel matinal et que je finisse, quelques gouttes se sont mises à tomber. Sur ce, j’ai pris mon livre d’exercices d’écriture créative, mon cahier et mon crayon.

En ouvrant sur la page adéquate, j’ai un peu la moue. Je repense à l’exercice que j’avais fait précédemment dont le titre était “Élément terre : il était une feuille… ” En vérité, c’est l’exercice que normalement je devais présenter ici dans l’article du jour. Sauf que je l’avais égaré. Le week-end dernier, j’étais en déplacement avec ma famille à Ceuta. J’avais ainsi décidé de prendre la feuille sur laquelle j’avais fait mon exercice pour l’avoir avec moi – ben oui, un cahier, c’est encombrant. Je me disais que je pourrais profiter d’un moment libre au cours du voyage pour rédiger mon article et pouvoir le mettre en ligne. Mais finalement, je n’ai pas eu un moment comme je pouvais le penser.

De retour à la maison, je n’ai pas retrouvé mon texte. Et grosse défaillance de mémoire, je ne me rappelle pas jusqu’à maintenant où j’avais bien pu ranger cette feuille pliée en quatre. Cependant je ne perds pas espoir, elle doit bien être quelque part. Comme je suis en pleine période de tri et rangement – j’ai décidé de faire du désencombrement – ma fameuse feuille va bien ré-apparaitre à un moment ou un autre. Enfin… je l’espère…

Assez parlé, je passe à l’exercice d’écriture créative de l’élément terre.

L’élément terre, argile

“Élément terre”, argile.

Argile, tu es une terre de santé, une terre de beauté. Je te vois de toutes les couleurs : argile blanche, argile rose, argile jaune, argile verte. Tu peux être noire aussi. Ou grise peut-être ? Argile aux mille vertus.

Argile, tu incarnes la fragilité. Une terre qui s’effrite, une fois perdue toute l’humidité qu’on a imbibée en toi. Tu te craquelles…  Tu te fêles… Rien d’agréable ni à la vue ni au toucher. Argile, tu présentes une image désespérante de la sécheresse. Et pourtant, ceci n’est qu’une apparence. Une apparence attristant. Car tu as aspiré en toi toutes les impuretés qui puissent exister sur ce carré de peau. Argile, “la nettoyeuse”. Une fois ta mission accomplie, chaque élément qui te compose va se retrouver dans un ruissellement d’eau claire. Une vie d’élément terre à circuler dans les sombres tuyaux des égouts de la ville, au milieu de bien d’autres éléments rejetés et devenus inutiles. Tes particules finiront leur course quelque part à une embouchure, et retrouver l’immensité de la mer.

Argile, l’élément terre élémentaire – mon impression

Parler de l’argile m’a semblé tout naturel dans cet exercice, de plus elle est une terre universelle. Et dans le cadre de la beauté que j’ai choisi pour cet exercice d’écriture créative, sur les trois continents que j’ai connus – Afrique, Amérique du Sud et Europe -, je l’ai toujours retrouvé dans les rayons “beauté” sans aucune difficulté. Alors le sujet devrait parler à tout le monde.

Et vous si vous deviez choisir un élément terre, quel serait-il ?

2 Comments

  • leti

    Quand je pense à l’argile, je pense aux masques que je me faisais avec ma mère quand j’étais plus jeune… nous aimions passer des moments entre filles. Tu me fais sourire à chaque fois que tu parles du temps… hahahha tu dois aller vivre au soleil!!!

    Reply
    • AlinaRakotosonBabelon

      Salut Leti ! Voilà une belle complicité mère-fille 🙂
      Hihi je te crois ! Je sais que je radote un peu avec le temps qu’il fait… Mais là, je vais vivre pleinement 😀

      Reply

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.