Ecriture

Les cinq sens – l’inventaire de mes sens

Les cinq sens. Toucher, sentir, voir, entendre, goûter. Des sensations indispensables à notre vie et survie. Ils sont là, présents. Et pourtant, nous ne sommes pas toujours conscients de l’importance de nos organes sensoriels et leur manquons souvent de reconnaissance.

Les cinq sens, effondrement d'un glacier, aurore boréale, champ de roses, oranges et jus d'orange, vagues de la mer et femme assise de dos sur la plage
Les cinq sens – je voudrais entendre le craquement d’un glacier, voir une aurore boréale… (Crédit photos : Pixabay / Alina RakBab)

En ce moment, j’ai du mal à me réveiller très tôt comme j’en ai l’habitude et comme je le souhaite. A 5 heures 30. Je m’en veux un peu de ce relâchement. Puis, je me dis que quand même, mon fils est en vacances. Et que bien oui, je n’ai plus cette contrainte d’horaire à respecter. Ce n’est pas si mal de profiter d’une heure de sommeil en plus. Après tout !

Voilà encore mon défaut. Ne pas savoir profiter quand l’occasion m’est donnée de me détendre et me mettre à l’aise. J’ai l’impression de gâcher du temps. Pourtant je sais pertinemment qu’il est nécessaire de se reposer, non seulement pour le corps mais également pour l’esprit et le mental. J’apprends mais ce n’est pas évident. Le conditionnement est tel que l’idée de “ne rien faire” est un peu difficile à admettre.

Se détendre et être en pleine conscience de l’existence de son corps. Réaliser les capacités de ses cinq sens et de ses organes sensoriels : la peau, le nez, les yeux, les oreilles et la langue. Souvent, on ne se rappelle de leur existence et de leur importance que quand on croise une personne atteinte de handicap. Cela peut être un homme aveugle, une femme sourde, un enfant muet, un jeune paralysé…

Les cinq sens – L’inventaire de mes sens

Cet exercice d’écriture créative consiste à faire la liste de ce qui titillerait mes cinq sens.

C’est parti pour dix minutes de rédaction.

Je voudrais goûter une coupe de mousse légère au citron, un plat thaïlandais typique et traditionnel, un carpaccio de poisson fin bien préparé, un pot de yaourt double crème fait maison, un grand verre de boisson composée de fruits et légumes frais.

J’aimerais entendre le chant des baleines, le silence de l’univers, le souffle de la tramontane, le craquement d’un glacier sur le point de s’effondrer, le bruit des fonds marins, les battements d’ailes des oiseaux au ralenti, le bruit dans la jungle.

Je voudrais toucher l’écorce d’un arbre pour profiter de son énergie, le sable chaud, les vagues de la mer et ses ondulations, la douceur des ailes d’un papillon, la rugosité de la peau d’un crocodile.

J’aimerais voir la magie des lumières d’une aurore boréale ou d’une aurore australe, la danse des baleines à bosse au large de l’océan, la beauté de la planète terre depuis l’espace : ses mers et océans, les lever et coucher de soleil, les lumières qui brillent dans la nuit.

Je voudrais sentir l’odeur des fleurs dans la Vallée des Roses, la douce odeur de la peau de mon fils quand il était bébé, l’odeur caractéristique de la pomme de pin.

Chrono terminé !

Les cinq sens – Mon impression sur ces lignes

Le conditionnel étant imposé, certains souhaits de ce que je voudrais sont bien entendu des sensations que je ne pourrai probablement jamais ressentir. Aller dans l’espace pour contempler la beauté de la planète terre de ses propres yeux. Une sensation impossible à atteindre pour le commun des mortels. Mais nous avons des images à notre portée pour pouvoir ensuite le visualiser dans notre tête. Et puis, il y a aussi toutes ces belles choses toutes proches que les cinq sens nous permettent de ressentir*. Alors, soyons conscients d’avoir ces organes sensoriels et n’attendons pas qu’ils s’altèrent ou qu’ils nous fassent défaut pour leur accorder de l’importance.

Et oui, caressons, exhalons, regardons, écoutons, goûtons ! Bref, apprécions notre environnement à sa juste valeur.

* A regarder l’émission “Les pouvoirs extraordinaires du corps humain – Les secrets de nos cinq sens“. Une émission présentée par Michel Cymes et Adriana Karembeu.  Je l’ai trouvé très intéressante.

No Comments Found

Leave a Reply