Ecriture

D’une saison à l’autre – Calendrier

D’une saison à l’autre, de mois en mois – Calendrier. Écrire sur un moment, sur une impression ou sur un sentiment vécus pour chaque mois de l’année et par rapport à la saison. Voilà l’énoncé de mon exercice d’écriture créative du jour.

saison printemps été automne hiver arbre soleil neige
D’une saison à l’autre (crédit photo : Pixabay / gastoninaui)

Il y a des moments où la motivation est au point zéro et qu’aucune envie ne daigne pointer le bout de son nez. Ainsi, je me sens lasse. Et en manque d’énergie pour cette chose précise. A cela, il y a certainement une raison. Mais mon esprit n’a pas envie de chercher. Je n’ai pas la force ni l’envie, et puis c’est tout. Alors, dois-je me forcer ou attendre tout simplement que ce moment de manque de motivation passe ? C’est peut-être ce qu’on appelle “la déprime”.

Et pourtant, je n’en suis pas sûre puisque je suis bien motivée pour me lever tous les matins, avec le chant du coq. Et me mettre sur mon tapis de yoga, pour faire ma pratique d’asanas et de méditation. Pareil, je me mets sans problème devant mon ordinateur pour travailler et gagner ma pitance. Et de même, je suis assidue à mon rendez-vous avec mon carnet de gratitude le soir avant de me coucher, pour noter les trois choses de la journée pour lesquelles j’éprouve de la reconnaissance.
Et je sais qu’une personne déprimée n’a le goût à rien.

Depuis que je suis de retour des vacances, j’ai écrit deux articles avant de reprendre à nouveau aujourd’hui (il était temps, en même temps). Je constate que les pauses longues ne sont pas toujours recommandées pour garder l’entrain. Concernant certaines activités – dans mon cas l’écriture -, ça coupe carrément dans l’élan. Mais est-ce uniquement pour ça que je ne me suis pas remise sur mon blog…

Le temps qu’il fait doit y être aussi un peu pour quelque chose. Même si le ciel de Tanger est souvent dégagé et qu’il fait moins gris qu’ailleurs en hiver, le froid est pour moi quelque chose de pas du tout motivant et ne m’aide pas, entre autres, pour écrire.

Et en parlant de temps, ça tombe bien. Mon exercice de ce jour est lié aux saisons. Il consiste à écrire sur mon “univers sur une année”.

Je pense que je vais ramer un peu vu que là je m’efforce, mais j’ai 45 minutes pour le rédiger. Alors, voyons comment je vais m’en sortir.

Allez, top chrono !

D’une saison à l’autre – Calendrier

JANVIER

Vent glissant sous la tôle
Furtif par les interstices des fenêtres
Ciel bleuté du matin
Ciel rougeoyant du soir

FEVRIER

Pluie apporteuse d’eau
Un ciel gris et sombre
Paradoxe de la joie et de la tristesse
Une raison de vie et de mort

MARS

Mouette sur le toit
Virevolte, vient et va
S’admire en criant
Dans le reflet de la baie vitrée
Sur la terrasse

AVRIL

Calme du matin
Le chat est câlin
Sur le tapis de yoga
Le doux animal vient se lover contre moi

MAI

Fleurs colorées de bougainvilliers
Feuilles parfumées d’oranger
Palette de verts

JUIN

Rayons de soleil
Matin, midi, soir
Chaleur méditerranéenne
Ni peu ni trop

JUILLET

Sur les routes
Paysages de verts et divers
Collines, lacs, montagnes
Entre terre et eau

AOUT

Soleil au zénith
Les tournesols irradient de leur couleur
Ombre sous les feuillages

SEPTEMBRE

Les cris des enfants
Ecole et jardin public
Amusements et ferveur

OCTOBRE

Fraîcheur d’automne
Feuilles volant au gré du vent
Ciel bleu teinté de nuages
Chat qui miaule

NOVEMBRE

Susurrement de flamme
Palette de couleurs
Jaune, orange, bleu
Chaleur et douceur

DECEMBRE

Petites gouttes de pluie
Tintement sur la tôle
Moment de nostalgie
Moment de rêverie

D’une saison à l’autre – Mon impression

Vu que mon cerveau n’avait pas trop envie de cogiter, j’ai fait un petit exploit en arrivant au bout de cet exercice d’écriture créative. Et j’avoue que j’ai trouvé du plaisir à le faire au fur et à mesure. Alors, aller de mois en mois, et d’une saison à l’autre a tout simplement fait ressurgir des moments agréables. Ainsi, l’odeur de la nostalgie a fini par réveiller mes neurones, pour les connecter et produire des images dans ma tête. Puis des mots ont glissé sur le papier blanc à travers mon crayon.

Je relis ma production et ça me donne envie de vivre à nouveau chaque moment, chaque impression, chaque sentiment.

J’ai de la chance car je peux. Puisque chaque année est un cycle, j’ai la possibilité de ressentir tout cela une nouvelle fois. D’une saison à l’autre, de mois en mois.

2 Comments

  • leti

    Il est vrai qu’en ce moment je ne te vois plus trop par ici. Comme tu le dis cela doit venir du froid. Tu es plus une femme du soleil. Donne toi un peu de temps, mais il est vrai que moins tu écris et moins tu en as envie

    Reply
    • AlinaRakotosonBabelon

      Salut Leti, oui merci pour tes mots d’encouragement 🙂 et ça va vite passer.
      J’ai tellement hâte de retrouver les beaux jours du printemps !
      Bises

      Reply

Leave a Reply