Ecriture

Les hirondelles et les quatre éléments

“Des quatre éléments”, voilà le sujet de ce nouvel exercice d’écriture créative. Ni plus ni moins que de réunir les quatre éléments à la fois dans un texte, à choisir entre prose ou poésie. Ne pas nommer directement les éléments, sinon intégrer des termes qui touchent à la terre, au feu, à l’air et à l’eau. Et comme en lisant l’énoncé dans mon livre d’exercices*, je voyais les hirondelles voler face à moi…

Les hirondelles une bande fond de ciel bleu fil électrique
Les hirondelles – cinq, sept, onze… (Crédit photo Pixabay / Detapo)

Et ce matin, les hirondelles – ces beaux oiseaux migrateurs qui annoncent le retour du printemps – ont été mon inspiration. Lorsque depuis mon tapis de yoga, je les ai vues à travers la baie vitrée. Une vraie bande joyeuse ! En tout cas, c’était ainsi que je l’avais ressenti alors que je les observais.

C’est parti pour ma rédaction !

Des quatre éléments – les hirondelles

Ce matin, le ciel un peu voilé de nuages gris à l’horizon, les hirondelles sont au rendez-vous. Cinq, sept, onze… une quinzaine d’hirondelles… – toute une bande – volent au-dessus de ma tête. Elles ont l’air de suivre un cercle invisible. Sans aucun doute un courant d’air. Elles tournoient dans un rythme régulier et pourtant effréné, avec leurs battements d’ailes si caractéristiques, des battements d’ailes rapides. Le mouvement est millimétré. Aucune se laisse rattraper par l’autre. De même, aucune se laisse dépasser par l’autre. Je suis en train d’admirer un ballet véritablement harmonieux. Les hirondelles font corps avec le vent.

Puis un magnifique rayon de soleil vient percer un bout de nuage épais. Une vive lueur jaune met en lumière cette gracieuse cadence.
Quelle vie ! Quelle ardeur !
L’on a envie de suivre ce beau mouvement, d’ouvrir les bras comme si c’était des ailes, de décoller les pieds du sol, de se sentir léger… Et de s’envoler rejoindre ces joyeuses hirondelles qui célèbrent le retour des beaux jours.
Finie la pluie ! Terminé le vent froid !
Elles fêtent le retour du printemps.

Mon impression

J’en suis à mon avant-dernier exercice dans cet itinéraire sur les éléments – “Itinéraire 3 – Elémentaires ! et je prends conscience qu’en effet les quatre éléments sont partout, présents et indispensables dans ce que nous souhaitons raconter. Il suffit de les rendre “vivants”, les lier à ce qui peut nous inspirer.

J’avance doucement dans mon “apprentissage” de l’écriture créative, mais petit à petit l’oiseau fait son nid ! Et c’est bien le cas de le dire aujourd’hui.

*En rappel, il s’agit du livre de Faly Stachak, “350 techniques d’écriture créative – Ecrire. Un plaisir à la portée de tout”, Editions Eyrolles

4 Comments

  • Christine

    Un bien joli petit texte Alina, qui tombe très bien, justement le matin où j’ai vu voler les sept premières hirondelles de la saison !
    Sont-elles chez vous depuis longtemps ? Chez nous elles arrivent juste.
    Je les attends tous les matins depuis des semaines, craignant toujours leur non-retour…Pourtant elles reviennent à chaque fois.
    Sept ce matin, combien demain ?

    Reply
    • AlinaRakotosonBabelon

      Merci beaucoup Christine ☺
      Super alors ! Sept c’est un bon chiffre, sans être superstitieux.
      Je rejoins ton inquiétude quand le constat révèle la disparition actuelle de plusieurs espèces d’oiseaux. Hélas !
      J’ai vu les premières hirondelles il y a déjà plus d’une semaine mais là elles sont particulièrement nombreuses.

      Reply
  • leti

    Je me suis toujours demandée comment elles faisaient pour ne pas se choquer

    Reply

Leave a Reply

WordPress spam bloqué par CleanTalk.